Retour

Antonin Adam

Géographe ruraliste


Zone(s) géographique(s):

Maroc et Corse

Mon parcours:
Diplômé de l’ISTOM en 2012, une école d’ingénieur en développement rural, j’ai contacté, lors de mon stage de fin d’étude, quelques chercheurs en sciences humaines qui m’ont proposé de travailler sur l’apiculture marocaine. Ayant grandi dans une famille d’apiculteur, voici qu’on me proposait d’y replonger. Je suis aujourd’hui inscrit en doctorat de géographie à l’université Paul Valéry de Montpellier.

Mon sujet d'étude:
Je travaille, dans le cadre de ma thèse, sur la transformation des pratiques apicoles au Maroc et en Corse. Plus globalement, je regarde ces évolutions à la lumière d’un contexte actuel très dynamique et dont l’avenir est particulièrement incertain : mutations des sociétés rurales, changements climatiques, diffusions des maladies, modernisation agricole, etc.

A propos de moi :

Pour quelle(s) raison(s) ai-je choisi ce métier ?

On m’a proposé de butiner les savoirs apicoles au Maroc, ça m’a plu, je continue. Le fait de travailler sur des problématiques sociétales actuelles, à travers ce champ de recherche, est une chance d’apprendre et de discuter avec les deux cotés de la Méditerranée.

J'aime :

Observer. Observer en détail puis pratiquer, essayer, bricoler.

Je n'aime pas :

Passer mes journées dans un bureau.

Qu'est-ce que je fais quand je ne cherche pas ?

Je refais le monde avec ceux qui sont partants.

Si j'étais quelqu'un ou quelque chose d'autre ?

Si je n’étais pas chercheur, je serais volontiers jardinier/cuistot

Un signe distinctif :

J’aime le miel

Posez
vos questions !

Dans le cadre de notre site, nous utilisons des cookies.
En poursuivant la navigation, vous acceptez notre politique des cookies.