Retour

IRD

Administrateur


Posez
vos questions !


Que vont devenir les coraux ?

IRD

26/10/2015

Le réchauffement et l’acidification des océans menace les coraux. Mais d’après une étude récente, les récifs coralliens ne sont pas voués à disparaître, comme le craignaient les scientifiques il y a 15 ans. En revanche, ils seront bien différents de ce que l’on a connu jusqu’à présent, avec une nouvelle faune constituée des espèces les plus résistantes à la hausse de la température.
Voir Le dossier

Voir Un nouvel avenir pour les coraux

Comment choisir une voiture la moins pire d'un point de vue écologique quand on habite loin de son travail ?

IRD

24/10/2016

Il est difficile pour les chercheurs de l’IRD d’apporter leur expertise sur cette question. Nous vous recommandons de consulter le guide de l'Agence pour l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) : "Optimiser ses déplacements".


C'est quoi l'effet de serre ?

IRD

24/10/2016

Nous vous invitions à regarder cette vidéo qui explique le cycle du carbone et l'effet de serre:


En combien de temps le corail réagit aux variations climatiques ?

IRD

04/12/2015

D'après les spécialistes de l'IRD, dans le meilleur des cas où le récif ne subirait pas de nouvelle dégradation, il faut 10 à 30 ans à un écosystème corallien pour retourner à son état initial suite à une perturbation.

Depuis 40 ans, les récifs coralliens font face à une augmentation de la fréquence et de l’intensité des perturbations naturelles (blanchissement des coraux, cyclones et invasions d’Acanthaster planci ), ajoutées aux stress liés aux activités humaines (pollution, constructions littorales, surpêche, etc.). A l’échelle mondiale, 75 % des récifs coralliens sont menacés et environ 20 % sont déjà irrémédiablement détruits.

Voir le dossier

IRD

04/12/2015

L’augmentation des émissions de gaz à effet de serre issues des activités humaines réchauffent l’atmosphère depuis la révolution industrielle au 19e siècle. Selon le 5e rapport du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC), la température moyenne de la Terre a augmenté de 0,85°C entre 1880 et 2012. Cette hausse des températures pourrait même atteindre 4,8°C à l’horizon 2100.

De plus, le changement climatique accroît la fréquence et l’intensité des événements météorologiques extrêmes, tels que les sécheresses et les fortes pluies, ainsi que la fréquence des épisodes El Niño extrêmes, qui provoquent des catastrophes naturelles dans le monde entier : pluies diluviennes et glissements de terrain en Amérique latine ; sécheresses et feux de forêts en Indonésie et en Australie ; cyclones dévastateurs dans le Pacifique...

Enfin, le changement climatique agit de manière accrue en ville. Les émissions de chaleur des transports, du chauffage ou de la climatisation, la réflexion solaire sur les surfaces des immeubles ou des routes goudronnées, les niveaux de pollution élevés… sont autant de facteurs qui augmentent localement la température de 4 à 12°C lors
de vagues de chaleurs.


Pourquoi il y a des sécheresses dans certains pays et des inondations dans d'autres ?

IRD

04/12/2015

Globalement, le changement climatique accroît la fréquence et l’intensité des événements météorologiques extrêmes :  les sécheresses, mais aussi les fortes pluies, les cyclones, etc.

De plus, le phénomène climatique El Niño, qui survient tous les deux à sept ans, s'intensifie en réponse à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre liée aux activités humaines. Or, l'"enfant terrible du climat" modifie la circulation atmosphérique sur l’ensemble du globe et induit des catastrophes naturelles majeures : pluies diluviennes et glissements de terrain en Équateur et au nord du Pérou ; sécheresses et feux de forêts en Indonésie et en Australie ; cyclones dévastateurs dans le Pacifique...

Dans le cadre de notre site, nous utilisons des cookies.
En poursuivant la navigation, vous acceptez notre politique des cookies.